s
site du louvetisme
site du louvetisme

Guides et
Scouts d'Europe

Louvetisme et handicap

L’association des guides et scouts d’Europe est ouverte à tous et permet à chacun de trouver sa place. Un enfant porteur de handicap peut tout à fait entrer à la meute ou à la clairière. C’est une chance pour lui et pour l’unité qui va l’accueillir : chacun va découvrir l’autre et s’enrichir de sa différence. Mais pour que tout se passe bien, il convient de bien préparer sa venue avec un échange franc entre la maîtrise et les parents. La maîtrise peut aller voir l’enfant chez lui et rencontrer ses parents avec le chef de groupe, pour bien le connaître :

  • Type de handicap et attention requise
  • Conseils sur la prise en charge
  • Effectif nĂ©cessaire de la maĂ®trise
  • Adapation de la progression pour l’enfant
  • Rythme de prĂ©sence adaptĂ©

Ensuite, il conviendra de trouver la bonne formule pour accueillir cet enfant :

  • Commencer avec le 1er trimestre et faire un bilan avec les parents et le CG Ă  l’issue
  • Diminuer le rythme de prĂ©sence et l’augmenter progressivement
  • Permettre Ă  l’enfant de ne pas participer au camp si besoin
  • Adapter les Ă©preuves du Mowgli aux capacitĂ©s de l’enfant, en lien avec les parents
  • PrĂ©parer sa montĂ©e avec le chef de troupe ou la cheftaine de compagnie lorsqu’il aura 12 ans

Un livret est disponible sur demande pour accompagner la maîtrise dans la gestion de ce cas particulier. Dans tous les cas, le chef de groupe et l’ACDL sont des soutiens précieux pour permettre à notre méthode de s’adapter au mieux à l’enfant. La maîtrise peut librement refuser l’accueil de l’enfant si elle ne se sent pas en mesure de l’accompagner dans de bonnes conditions, tout comme les parents peuvent renoncer s’ils sentent que l’adaptation sera trop difficile. Passer du temps à découvrir l’enfant, et pour que l’enfant apprivoise les chefs permettra une intégration réussie. Si tout se passe bien, l’enfant pourra grandir et vivre le scoutisme comme les autres.